DU MONDE

(placeholder)
(placeholder)
(placeholder)

Bunun - Taiwan

Kiua et ses amis se préparent pour une grande célébration   ! C’est le festival du tir d’oreille ! Une des plus importantes célébrations de l’année pour la tribu des Bunun.

Les festivals Bunun

Bunun

Taiwan

Tribu autochtone de Taiwan

Cette célébration présente des techniques de chasse, de survie, de force physique et enseigne l’importance des liens familiaux. Ce festival coïncide avec la première récolte de millet de l'année et le pic de la saison de chasse, lorsque les animaux sont portants. Il porte le nom d'une de ses compétitions les plus importantes, le tir à l'arc.

Le festival du tir d’oreille est traditionnellement une célébration pour les hommes. Le tir a lieu à 30 mètres, il faut donc être extrêmement précis. En fait, c’était un rite de passage important pour les garçons. Ils devaient prouver leur bravoure et tirer à l’arc sur des oreilles de muntjac, une sorte de cerfs à Taiwan. Suite à une cérémonie, ils devenaient des hommes et pouvaient enfin rejoindre leur père, oncles et frères pour aller chasser dans les montagnes. Aujourd’hui, le tir d’oreille est toujours présent, mais il prend une moins grande symbolique. L’activité principale consiste toujours à tirer à l’arc sur des oreilles de cochons, après avoir vénéré les mâchoires de l’animal. C’est un moment important, où les enfants apprennent les techniques de survie des adultes et des grands-parents.

Avant, les femmes et filles n’avaient pas le droit de participer à ce festival, c’était interdit. Seuls les hommes pouvaient assister. Aujourd’hui, les femmes font partie du festival qui célèbre les traditions Bunun, Kiua est ravie de participer !

Le festival du tir d’oreille

Les Bunun sont un peuple autochtone. Cela veut dire qu’ils étaient les premiers habitants de l’île de Taiwan. Ils ont donc des coutumes et traditions différentes de la majorité de la population, qui eux sont venus de la Chine. Ils comptent parmi les 16 groupes autochtones officiellement reconnus à Taiwan. C’est un des groupes tribaux le plus distinctif et colorés dans ces coutumes et rituels.

Ils ont une réputation de bons chasseurs et de combattants féroces. C’est pour cette raison que les deux plus importants festivals sont en lien à la chasse.

Le premier s’appelle Malastapang, qui célèbre et félicite les chasseurs les plus habiles. Le deuxième s’appelle Mala-Ta-Ngia. C’est le festival du tir d’oreille.

Durant la fête, des joutes sportives ont lieu pour tous les enfants. Il y a cinq compétitions principales  : le tir à l’arc, la course, battre le millet, la fabrication de piège et le chant. Toutes ces activités sont liées à développer les capacités d’endurance et de survie, qui était au centre de la vie Bunun.

Les enfants apprennent à fabriquer des pièges pour les animaux dès l'âge de 8 ans, à l'école. Ils commencent par attraper de petits animaux comme des lapins. Kiua prend beaucoup de plaisir à les créer, même si elle n’a jamais réussi à attraper un animal

Les joutes sportives

Il y a aussi la lutte, les danses et les chants. Ils font tous partie d’une compétition. Les chants sont considérés comme essentiels. Ils sont un moyen de prier les Dieux et les ancêtres pour des récoltes abondantes de millet.

Les Bunun considèrent le ciel comme sacré et ont un lien important avec la lune. Toutes les activités sont liées aux phases de la lune. Ils considèrent aussi que tous les animaux, les arbres, montagnes et rochers ont un esprit.

Lutte, danses et chants

Le tissage est au centre de la célébration. Les habits, les décorations du tissu, les sacs de portage, tous sont réalisés grâce au tissage des femmes. C’était une partie importante de leur travail. Aujourd’hui, ces vêtements sont principalement utilisés durant les fêtes.


Le tissage

Durant la fête, il y a la nourriture typique , comme l’alcool de millet et la viande séchée de Muntjac, les cerfs de Taiwan. Les cochons sont tués suite à une cérémonie sacrée, puis ils sont grillés entiers! Ils seront ensuite mangés avec du millet, et utilisent les doigts de la main droite comme service.


Les repas